MaPrimeRénov’ (MPR)

Découvrez toutes les informations relatives à MaPrimeRénov’, l’aide financière qui vous soutient dans la modernisation énergétique de votre domicile. Quel est son montant ? Quelles conditions devez-vous remplir pour en bénéficier ? Quels sont les travaux couverts par cette aide ? Nous répondons à ces questions essentielles pour vous guider.

Ma-Prime-Renov-MPR-Maisons-Quality
aide-prime-renov-MPR-renovation-maisons-quality

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Afin de stimuler l’économie nationale et d’initier progressivement une transition énergétique vers des méthodes et des énergies plus respectueuses de l’environnement, le gouvernement français a élaboré un plan de relance intégrant divers dispositifs, parmi lesquels des aides et des primes. Celles-ci sont destinées à être allouées aux particuliers et aux entreprises remplissant les critères d’éligibilité préétablis.

En 2020, l’État a instauré MaPrimeRénov’ en remplacement du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que les primes Habiter Mieux Agilité et Habiter Mieux Sérénité de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) qui est chargée de la gestion et du versement de MaPrimeRénov’. Cette aide mise en place pour encourager la rénovation énergétique des logements, la rendre accessible et contribuer à la transition vers des logements plus éco-énergétiques en France, elle permet de financer une partie du montant de travaux de réhabilitation.

Cette aide vise à inciter les propriétaires occupants, les bailleurs et les copropriétés à réaliser des travaux d’amélioration énergétique dans leur ménage des logements datant de plus de quinze ans, car ce sont généralement les habitations les plus susceptibles de nécessiter une mise aux normes en termes de consommation et de performance énergétique. Ces rénovations sont dans le but d’améliorer le confort thermique tout en réduisant les coûts énergétiques et l’empreinte écologique.

MaPrimeRénov’ s’inscrit parmi les nombreux mécanismes visant à adresser les préoccupations environnementales contemporaines, telles que, préserver l’environnement, lutter contre le changement climatique incluant la diminution de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre (GES), l’engagement dans les énergies renouvelables en vue d’atteindre l’autonomie énergétique.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est accessible à différents bénéficiaires, notamment les propriétaires occupants, les bailleurs, les syndicats de copropriété, et les occupants à titre gratuit. Les conditions d’éligibilité varient en fonction des revenus du demandeur et du type de travaux entrepris. En général, l’aide vise à être accessible à un large public afin d’encourager la rénovation énergétique dans divers types de logements.

Les critères d’éligibilité à MaPrimeRénov’ dépendent de plusieurs facteurs, dont les revenus du demandeur et la nature des travaux entrepris. Voici quelques critères généraux :

  1. Revenus : Les montants de MaPrimeRénov’ varient en fonction des revenus du foyer. Plus les revenus sont modestes, plus l’aide est importante.
  2. Type de travaux : MaPrimeRénov’ couvre différents types de travaux liés à la rénovation énergétique tels que l’isolation, le chauffage, la ventilation, etc.
  3. Type de logement : Les propriétaires occupants, les bailleurs, les copropriétés et les occupants à titre gratuit peuvent être éligibles.
  4. Performance énergétique : Certains travaux doivent permettre d’améliorer la performance énergétique du logement pour bénéficier de l’aide.

Il est important de vérifier les critères spécifiques en fonction de la nature des travaux et des caractéristiques du logement. Les informations détaillées et les simulateurs en ligne sont disponibles pour aider les demandeurs à déterminer leur éligibilité et le montant potentiel de MaPrimeRénov’.

Ma-Prime-Renov-MPR-Maisons-Quality

Quels sont les montants accordés MaPrimeRénov’ ?

Les montants accordés par MaPrimeRénov’ varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment les revenus du ménage, le type de travaux entrepris et les économies d’énergie. Les aides sont réparties en quatre catégories principales en fonction des revenus : Calculez les aides financières pour votre projet !

Plafonds de ressources 2023

ÎLE-DE-FRANCE

NOMBRE
DE
PERSONNES
DANS LE
FOYER

MÉNAGES
AUX
REVENUS
TRÈS
MODESTES
MÉNAGES
AUX
REVENUS
MODESTES
MÉNAGES
AUX
REVENUS
INTERMÉDIAIRES
MÉNAGES
AUX
REVENUS
SUPÉRIEURS
1 22 461 € 27 343 € 38 184 € > 38 184 €
2 32 967 € 40 130 € 56 130 € > 56 130 €
3 39 591 € 48 197 € 67 585 € > 67 585 €
4 46 226 € 56 277 € 79 041 € > 79 041 €
5 52 886 € 64 380 € 90 496 € > 90 496 €
Par personne
supplémentaire
+6 650 € +8 097 € +11 455 € +11 455 €

AUTRES RÉGIONS

NOMBRE
DE
PERSONNES
DANS LE
FOYER

MÉNAGES
AUX
REVENUS
TRÈS
MODESTES
MÉNAGES
AUX
REVENUS
MODESTES
MÉNAGES
AUX
REVENUS
INTERMÉDIAIRES
MÉNAGES
AUX
REVENUS
SUPÉRIEURS
1 16 229 € 20 805 € 29 148 € > 29 148 €
2 23 734 € 30 427 € 42 848 € > 42 848 €
3 28 545 € 36 591 € 51 592 € > 51 592 €
4 33 346 € 42 748 € 60 336 € > 60 336 €
5 38 168 € 48 930 € 69 081 € > 69 081 €
Par personne
supplémentaire
+4 813 € +6 165 € +8 744 € +8 744 €

Quels sont les travaux éligibles à Ma Prime Rénov’ ?

MaPrimeRénov’ couvre une vaste gamme de travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Parmi les interventions éligibles, on retrouve :

  1. Isolation thermique : des murs extérieurs, des plafonds des combles, des planchers bas, de la toiture, des rampants de toiture.
  2. Remplacement des ouvertures : remplacement des portes-fenêtres et fenêtres à simple vitrage par des modèles à haute performance énergétique.
  3. Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux : Installation d’un système de ventilation pour améliorer la qualité de l’air intérieur.
  4. Équipements de chauffage et d’eau chaude : Installation de systèmes performants et écologiques tels que pompe à chaleur air-eau, pompe à chaleur
    géothermique, chauffe-eau solaire thermodynamique.
  5. Remplacement d’appareils obsolètes : Remplacement de dispositifs de chauffage et de production d’eau chaude polluants par des alternatives à haut rendement énergétique et respectueuses de l’environnement.
  6. Raccordement à un réseau de chaleur ou de froid : Intégration à un réseau pour une gestion plus efficiente de l’énergie.
  7. Diagnostic de performance énergétique (DPE) : Lorsqu’il n’est pas réalisé de manière obligatoire.
  8. Assistance à maîtrise d’ouvrage* : Accompagnement et conseils pour les foyers dans leurs projets de rénovation énergétique.

MaPrimeRénov’ propose différents forfaits incitatifs tels que :

  • Sortie de passoire énergétique pour les travaux permettant aux logements de passer de l’étiquette énergie F ou G à l’étiquette énergie E (au moins). La bonification est de 1500 € pour un ménage bleu ou jaune, 1000 € pour un ménage violet et 500 € pour un ménage rose.
  • Rénovation globale pour les travaux portant sur au moins deux des catégories de travaux cités dans les paragraphes précédents (isolation, ventilation, chauffage ou audit énergétique) et qui permettent un gain écologique d’au moins 55 %. Le montant du forfait est égal à 5000 € pour un ménage rose et 10000 € pour un ménage violet. Les ménages bleu et jaune ont droit à MaPrimeRénov’ Sérénité.
  • Bâtiment basse consommation pour les travaux permettant d’atteindre l’étiquette énergie B ou A. La bonification est de 1500 € pour un ménage bleu ou jaune, 1000€ pour un ménage violet et 500 € pour un ménage rose.

Offrant ainsi la possibilité d’obtenir une prime bonus. Ces forfaits visent à encourager des actions spécifiques et globales en matière de rénovation énergétique, incitant les bénéficiaires à adopter des pratiques favorables à une amélioration significative de la performance énergétique de leur logement.

Puis-je cumuler d’autres aides si je bénéficie déjà de MaPrimeRénov’?

Oui, MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides destinées à la rénovation énergétique.
Elle peut être combinée avec des dispositifs tels que :

  • le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ)
  • les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH),
  • les certificats d’économie d’énergie (CEE),
  • ainsi que d’autres aides locales & régionales.

Le cumul de ces différentes aides permet aux bénéficiaires de maximiser le soutien financier pour leurs projets de rénovation énergétique. Il est toutefois important de bien vérifier les conditions spécifiques de chaque programme pour garantir l’éligibilité au cumul.

Améliorez votre logement et réduisez vos factures avec un coup de pouce !

Éligibilité, montants, travaux concernés… on vous dit tout sur les aides et primes à votre disposition pour concrétiser vos projets !